Comment bien choisir le siège auto d’un nouveau-né ?

Dès son retour à la maison, théoriquement quelques jours après sa naissance seulement, bébé va réaliser son premier trajet en voiture. Bien évidemment, la sécurité doit être au rendez-vous, sachant également qu’il aura besoin d’un maximum de confort pour éviter les pleurs tout au long de la route. Comment sélectionner le premier siège auto de bébé ? Quels sont les critères de choix les plus importants et, surtout, peut-on trouver des solutions évolutives qui resteront utilisables au moins quelques mois ?

Les nacelles, compatibles jusqu’à 10 kg !

Si vous voulez que votre nourrisson se sente parfaitement à l’aise dès les premiers trajets et si vous avez l’intention de l’emmener souvent en voyage dès le plus jeune âge, vous avez tout intérêt à miser sur la nacelle, que vous pourrez utiliser jusqu’à ce qu’il atteigne les 10 kg environ.

Concrètement, ce produit peut servir de véritable lit auto : jusqu’à 6 mois, l’enfant y trouve suffisamment d’aisance pour tomber dans les bras de Morphée, et vous éviter du souci supplémentaire au volant. Positionnée en parallèle de la banquette arrière de l’automobile, la nacelle se fixe avec deux ceintures de sécurité et un kit fourni par le fabricant. Elle peut également s’intégrer aux poussettes, dans la majorité des cas, et servir de lit d’appoint pour les sorties chez des amis, notamment.

Pour information, dans la classification des sièges auto, la nacelle appartient au groupe 0.

Les coques : le premier siège auto de bébé, jusqu’à 13 kg

Si vous cherchez un produit susceptible de vous accompagner plus longtemps encore et que vous êtes à l’affût de la moindre promo siège auto – dans l’optique de dépenser moins et d’acheter des accessoires pérennes – visez plutôt le siège coque, qui fera office de premier siège auto pour bébé.

Extrêmement sûr et totalement fiable, il inclut un harnais à attache multipoint maintenant solidement l’enfant, la tête tournée vers l’arrière de la voiture. Selon les préconisations de la sécurité routière, cette position sécurise davantage le nouveau-né en cas de choc, sachant également que les coques restent de toute manière plus robustes que les nacelles.

Susceptibles de durer un peu plus longtemps qu’une nacelle classique, les sièges coques sont classés dans le groupe 0+.

Sécurité, confort : des choix difficiles à opérer pour les parents

Finalement, à la naissance, bébé doit obligatoirement être installé dans un dispositif de classe 0 (nacelle) ou 0+ (siège coque), selon les préoccupations et les préférences des parents.

Si la première solution se révèle plus confortable et idéale pour les enfants qui ont tendance à facilement pleurer en voiture, la seconde plaira davantage pour son côté sécurisant.

Comment choisir entre le confort et la sécurité ? Rassurez-vous, que vous optiez pour un siège coque ou une nacelle, bébé restera malgré tout à l’aise dans sa position, et il sera toujours protégé en cas de collision.

En revanche, si vous avez l’intention de prendre souvent la voiture, misez plutôt sur la coque. À l’inverse, si vous comptez garder bébé auprès de vous pendant ses premiers mois et que vous utiliserez peu l’automobile, une nacelle suffira amplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>