Savoir déchiffrer le comportement de son enfant

Le-manque-de-sommeil-favorise-les-troubles-du-comportement-chez-l-enfantLes enfants ne savent pas toujours exprimer ce qu’ils ressentent. Une maman nous livre aujourd’hui une expérience dont elle a tiré beaucoup d’enseignement. Elle lui a notamment permis de comprendre que prendre du recul sur la situation permet à son enfant et à elle-même d’améliorer leurs relations.

L’enfant ne sait pas exprimer ce qu’il ressent

« Un jour je rencontre l’instituteur de ma fille qui m’interpelle pour m’apprendre que cette dernière commet de nombreuses erreurs récurrentes dans ses devoirs de classe. Pourtant Elodie est une très bonne élève depuis toujours. L’enseignant me le signale parce que lui-même ne comprend pas pourquoi tout d’un coup, rien ne fonctionne plus.

En rentrant je questionne ma fille qui immédiatement s’emporte en disant que ce n’est pas de sa faute si elle ne comprend pas les leçons. Je me rends très vite compte qu’elle n’a aucune lacune lorsque je reprends les devoirs avec elle. Elle a tout compris, mais continue pourtant à commettre des erreurs inexplicables. De surcroît elle s’énerve de façon anormale dès que je lui mets le doigt sur une faute. Après plusieurs jours, je m’emporte à mon tour et me fâche avec elle. »

Essayer d’analyser la situation pour mieux comprendre

Après cet épisode un peu désagréable, place a été à la réflexion. Elle explique :

« A partir du lendemain, je ne me suis plus occupée de son travail scolaire pendant quelques jours, je pensais l’observer plus attentivement pour essayer de comprendre ce qui n’avait pas fonctionné. J’ai repris contact avec l’instituteur qui m’a demandé ce que j’avais fait à Elodie. Je lui ai dit que nous nous étions disputées.

Quand je lui ai demandé pourquoi il me posait cette question, il m’a répondu que depuis une semaine le travail et les résultats d’Elodie étaient encore plus parfaits qu’auparavant. C’est là que j’ai enfin compris ce qui s’était passé dans la tête de ma fille. »

Ce qu’il faut en déduire

« A l’époque je donnais des cours particuliers à des élèves en difficulté et Elodie, tout à fait inconsciemment était jalouse du temps que je partageais avec ces enfants et s’est mise dans la même situation qu’eux pour que je m’occupe d’elle. Notre dispute a simplement été la preuve de mon intérêt pour elle, même si ce n’est sûrement pas la bonne méthode.

Nous avons beaucoup parlé de mon travail avec les autres enfants et je lui ai bien fait comprendre que mon implication avec eux n’était absolument pas d’ordre affectif et lui ai fait comprendre qu’il n’enlevait rien à la relation particulière que j’avais avec elle-même. Une fois qu’elle avait bien compris cette différence relationnelle fondamentale, il n’y a jamais plus eu de problèmes entre nous ! »

Source de l’article : bebe lange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>